Comment le streaming bouleverse les modes de consommation des films

Il est indéniable que l’omniprésence du streaming a révolutionné la façon dont nous consommons les films aujourd’hui. Les services de streaming comme Netflix, Amazon Prime, Disney+ ou encore Hulu permettent de visualiser une infinie variété de films et de séries, consommables quand et où nous le souhaitons. Autrefois, nous devions attendre, avec une certaine impatience, la sortie cinéma d’un film ou son passage à la télé. Désormais, l’accès à nos films préférés se fait en un clic.

Une récente étude de l’institut Nielsen montre que pendant le confinement, le temps passé à regarder du contenu en streaming a augmenté de 85% aux États-Unis. Il est clair que nous n’irons plus au cinéma comme avant.

Portraits de réalisateurs qui ont fait le choix du streaming

De nombreux cinéastes de renom font le pari du streaming, abandonnant le grand écran pour le petit. Prenez Martin Scorsese, la légende d’Hollywood. Après les difficultés de production de son film The Irishman, Scorsese a préféré s’associer à Netflix, lui donnant carte blanche et budget presque illimité.

Et il n’est pas seul. Les frères Coen, Alfonso Cuarón, Noah Baumbach… Tous ont fait le choix, pour diverses raisons, de réaliser des films pour les plateformes de streaming.

Étude des impacts du streaming sur la création cinématographique

La domination du streaming brouille indéniablement les frontières traditionnelles de la création cinématographique. Là où la convention dictait souvent la durée des films et les standards de réalisation, le streaming offre une totale liberté de ton, de format et de narration.

C’est d’ailleurs ce qu’a confirmé Bong Joon-ho, réalisateur oscarisé de Parasite, lorsqu’il a déclaré que “le streaming a libéré les cinéastes des règles traditionnelles du cinéma”.

Seulement, nous ne pouvons nier que cette évolution véhicule aussi des inquiétudes. Beaucoup craignent que les plateformes de streaming, de par leur modèle économique, imposent petit à petit leur vision du cinéma, au détriment de la créativité et de la diversité.

Il convient de signaler que le streaming a apporté une bouffée d’air à de nombreux films indépendants, qui peinaient à trouver de l’espace dans les salles de cinéma traditionnelles. En hébergeant ces films, les plateformes de streaming ont permis à une multitude de voix différentes de se faire entendre.

Ces changements sont l’œuvre d’une véritable révolution dans le monde cinématographique. Avec l’arrivée du streaming, le cinéma tel que nous le connaissions est en train de se transformer et de repousser ses propres limites. Seul le temps nous dira comment cette révolution se concluera. Le cinéma pourrait-il devenir un art majoritairement domestique, sous forme de streaming ? Cela reste à voir.