. Interview Karl E. Landler - ActuMédias.fr | Webzine 100% culturel & musique événement sportif !

Interview Karl E. Landler

Comédien et égérie pour la marque Shiseido, Karl E. Landler est le nouveau visage du cinéma français à s’exporter aux USA ! Il est actuellement en tournage pour la saison 2 de la série « Metal Hurlant Chronicles »; série dans laquelle il tient un premier rôle au côté de Scott Adkins et Marem Hassler. Cette série est la première série française de science fiction à s’exporter aux USA. Il à répondu à mes questions !

 

Romain : Récemment les téléspectateurs ont pu vous voir dans l’épisode « Panique » de Profilage, certains ne vous connaissent peut être pas… Alors pourriez-vous vous  présenter aux internautes ?

Karl E. Landler : Je suis une personne passionnée qui aime vivre les choses à fond. Etre acteur était la manière idéale de vivre plusieurs vies. J’en ai fait mon métier et depuis je m’éclate en jouant sur des projets (ciné ou TV), en passant par des films indépendants tel que « Chacun sa nuit » de Jean Marc Barr, aux grosses productions de Luc Besson ou encore les séries phares françaises « Profilage », « Alice Nevers », etc.

Romain : Quand et comment avez-vous débuté dans le cinéma ?

Karl E. Landler :  Il y a presque dix ans je me suis lancé dans cette voie-là, sans rien entreprendre d’autre. Je partais du principe que toute mon énergie devait (et doit) être utilisée pour atteindre mes objectifs. Je vivais à Nîmes et doucement j’ai fait la transition en faisant des aller/retour sur Paris pour des rendez-vous castings que je trouvais sur des sites spécialisés sur le net. Commençant avec des projets d’étudiants, non rémunéré, des photoshoots pour essayer d’intégrer des agences de Pub’, etc. Je me suis installé en Banlieue Parisienne pour être sur place, et en parallèle je me suis connecté avec le milieu de l’action. Le modeling, l’acting et les cascades, tous ces domaines ont évolués de façon cohérente.

Romain : Quelle est votre plus grande réussite pour vous dans ce milieu? Le projet dont vous êtes le plus fier ?

Karl E. Landler : Chaque projet est une petite victoire en soit. Car tu sors « gagnant » d’une sélection faite suite à des auditions passées également par d’autres comédiens. Ensuite tu dois faire le tournage et tant qu’à faire essayer de bien le faire. (rire). J’ai été très fière de décrocher des premiers rôles pour de belles campagnes mondiales (la Wii, Shiseido, l’armée de terre) et des projets télé (les fauves, Profilage,…). Le dernier top souvenir était sur le tournage de Métal Hurlant Chronicles de Guillaume Lubrano, avec en guest Scott Adkins et John Rhys Davies du seigneur des anneaux pour me donner la réplique. Incroyable moment !

Romain : On a pu également vous apercevoir dans le film le Transporteur 3, comment s’est passé le casting pour vous ?

Karl E. Landler : Sur transporteur j’étais l’ombre de Jason Statham. (Rire). Sa Doublure. j’ai rencontré Olivier Megaton avec Anne Frémiot (directrice de casting) pour voir si mon profil marchait avec celui de Jason. J’avais déjà fait quelques films chez Europa. On se connaissait plus ou moins.

Karl E. Landler02

Romain : Vous avez donc rencontré Jason Statham durant le tournage. Comment le tournage s’est déroulé en sa compagnie ? Il représente quoi pour vous ?

Karl E. Landler : Jason est un acteur action que j’aime beaucoup. Tourner avec lui était une autre belle étape franchie pour ma jeune carrière.

Romain : Vous êtes actuellement en plein tournage pour la saison 2 de « Metal Hurlant Chronicles » ; comment se passe le tournage ? Ça vous plait ? Vous tenez le rôle d’un personnage assez impressionnant ! J’imagine que vous avez dû passer des heures aux maquillages ?

Karl E. Landler :  Je joue « Khondor » le rôle principal de mon épisode. Comme je l’ai dit plus haut le casting réuni pour cette série est assez impressionnant. Mon rôle est très physique. je porte une prothèse entièrement moulée sur mon visage et collée de 6h du mat’ à 19h/20h, avec des lentilles de contact rouges. Le premier jour avec le make up et la création de la combinaison sur mesure, je suis resté 7h dont 5h debout. Il me fallait ensuite 2h30 minimum tous les matin et 1h30 minimum le soir pour enlever le masque. Il y a une grosse séquence de fight dans cet épisode. J’ai hâte de voir le résultat, je pense que ça va être assez impressionnant.

Romain : Quels sont vos autres projets actuels ?

Karl E. Landler : Comme tu viens de le dire je suis sur le tournage pour Metal Hurlant Chronicles.

Karl E. Landler03

Romain :Et vos futurs projets ?

Karl E. Landler : Plusieurs projets sont en développement : un film d’action en fin d’écriture et deux autres longs qui sont à la genèse. Mon court métrage est en plein montage et un autre est en pré-production. Ce sont les projets perso qu’on fait avancer. J’ai de la chance d’avoir des gens talentueux autour de moi, et pour certains qui n’ont plus rien à prouver dans le milieu, qui s’investissent pour un jeune Jedi comme moi ;).

Romain : Quels films aimez-vous ? Etant donné que l’on vous a vu dans « Metal Hurlant Chronicles » et dans plusieurs téléfilms français, vous seriez plutôt films  policiers ou de science-fiction ?

Karl E. Landler : Je suis plutôt bon public lorsque le scénario tient la route et que le jeu des acteurs est suffisamment crédible pour se laisser embarquer le temps du film. J’ai vu récemment dans l’avion 3 films que j’ai vraiment aimé pour différentes raisons;  « Joséphine » avec Marilou Berry, il m’a bien fait rire. frais. « Le Passé » avec B. Bejo et T. Rahim, famille recomposée chacune avec son lot de souffrance… Dur et d’une réalité implacable. Enfin « Fast n Furious 6 », de l’action comme on aime ! Je dirais que je suis peut-être plus policier que science-fiction. Même si c’est kiffant à tourner !

Merci à Karl E. Landler pour l’ interview

Propos recueillis par Romain pour le blog http://actumedias.fr/

à propos de Romain

Fondateur actumedias.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *