ActuMédias.fr | Webzine 100%  culturel & musique  Chroniques et Interviews !

Zoé Simpson, un showcase parisien, de la poésie et une instru intemporelle

C’est dans une atmosphère des plus parisiennes, que j’ai pu assister hier soir au showcase de Zoé Simpson.

 

csc_0326

csc_0327

csc_0328

Dans un restaurant chic du 1er arrondissement, j’ai pu descendre un petit escalier, me menant à l’évènement.  Un bar « cocooning », des fauteuils par ci par là, quelques canapés, des couleurs chaleureuses, des lumières feutrées, tout ça dans une déco inspirée des années 20.

Et puis Zoé est apparue, elle portait son pull rouge, sa signature artistique. Elle a commencé à parler, les mots semblaient déjà être chantés. Elle bougeait. Ses bras, ses pieds ; même son visage prenait jeu à cette théâtralité.

Zoé cache dans son statut de chanteuse, des capacités d’actrice, qui semblent évidentes. Ça nous rappelle le « spoken word », avec ce travail sur les mots, les gestes mais aussi les expressions. Un ton presque jazzant, qui s’accorde à merveille avec l’atmosphère du lieu. Mais elle utilise surtout le « parlé/chanté » à la Léo Ferré, Bashung ou encore Brel – qu’elle interprète d’ailleurs, pour son dernier titre. C’est sûrement parce que les chansons de notre chanteuse sont avant tout des poèmes, que les mots ont une grande importance. Elle nous invite -avec beaucoup d’humilité- « sous son pull », à les découvrir, les capturer, dans un répertoire musical divers, passant de la mélodie pop jusqu’au rock alternatif.

J’ai été assez vite conquise par sa voix, qu’elle maîtrise parfaitement, jouant sur le rythme et la sonorité ; si bien qu’elle nous donne l’illusion d’écouter plusieurs organes vocaux. Et je doute que ce ne soit un hasard ! Zoé parle de la vie, mais surtout des femmes -et j’aime ça !- C’est ainsi qu’elle raconte la vie de chacune d’elle : leur histoire, leur sentiment. Elle nous ouvre les portes de son petit monde plein de poésie, de mélancolie mais aussi d’humour – car elle aime la dérision-.

« Faire du beau avec du moche »

C’est l’idée de notre artiste. Des mélodies fraîches, qui font danser ou rêver, et pourtant qui parlent d’un monde qui ne va pas. D’attentats. C’est d’ailleurs le thème de son titre « Novembre sous les cendres », dont le clip a été projeté ce soir-là en avant-première.  Un clip plein d’espoir et de créativité, qui mélange dessin et vidéo. Camille Laloux, la réalisatrice, a choisi de mettre l’ensemble de cette œuvre audio-visuelle, en noir et blanc, excepté quelques éléments, dont le pull de Zoé, en rouge -évidemment-. Cette vidéo ne peut que toucher par sa finesse et son utilisation métaphorique du sujet, que sont les attentats ; tout comme le fait ce même morceau musical.

Conquise, je remonte les escaliers du bar, quittant l’univers poétique et charmant de Zoé Simpson ; en attendant ma prochaine évasion.

 

Marie Zim

 

 

 

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos du rédacteur

Associé et Fondateur actumedias.fr

Rédiger une réponse