ActuMédias.fr | Webzine 100%  culturel & musique  Chroniques et Interviews !
Sortie depuis le 26 Mai le nouveau clip de Tom York « Ultra Wave » fait sensation. Un voyage de 12 minutes que vous n’oublierez pas. Tom York a accepté de répondre à nos questions afin de parler du clip, de ses projets et de ses envies.

 .

D’abord merci de prendre le temps de répondre à mes questions et bravo pour le clip d’Ultra Wave. Un très beau court métrage.
D’ailleurs d’où est venu l’idée et l’envie de faire un court métrage au lieu d’un « simple » clip. C’est venu de vous ou du réalisateur Antoine Lhonoré Piquet ? bbb
.
Mercià vous de m’accueillir et de votre superbe critique du clip « Ultra Wave ». Depuis 2012 j’ai toujours fait en sorte que mes clips soient conçus comme de vrais films, une réelle envie de proposer quelque chose de différent dans le domaine de l’electro/dance.
Quand il a fallu penser a l’habillage vidéo d’Ultra Wave j’ai contacté Antoine avec qui j’avais déjà collaboré. J’avais cette envie d’un trio qui part a l’aventure et qu’un événement va faire éclater.
Antoine a été séduit par l’idée et a commencé son travail d’écriture autour de cette base. C’est quelqu’un qui a un don incroyable en terme d’écriture et de mise en scène, il sait exactement où il va et ce qu’il veut comme rendu. Je dis souvent que d’une simple idée il arrive a entrer dans ma tête et à faire vivre à l’écran des choses fantastiques. J’ai énormément de chance de l’avoir à mes cotés.
.
L’élaboration d’un tel projet demande beaucoup de travail. Combien de temps à pris la naissance d’Ultra Wave, de l’écriture du scénario à sa sortie officiel
le 26 Mai ?
.
L’écriture du scénario a débutée fin octobre 2014 et nous avons commencé le tournage début février 2015. Au total nous avons tourné près de dix jours entre Paris et sa banlieue mais également en Normandie.
.
Dans une chronique j’avais comparé le clip aux films de Cédric Klapisch et Garpard Noé. Est-ce que cette comparaison vous convient ? Quelles ont été vos sources d’inspiration pour ce court métrage ?
.
La référence à Gaspard Noé me convient parfaitement et est plus que flatteuse. En terme d’inspiration nous nous sommes aussi dirigés vers le cinéma de Quentin Tarentino avec ces nombreux flashback. Après c’est un mélange d’envies visuelles tout en gardant la « patte » du réalisateur et un peu de mon univers.
.
Pour les besoins du film vous vous êtes frotté au métier d’acteur. Comment s’est passé cet exercice pour vous ?
.
J’ai suivi plusieurs séances de coaching avec Antoine pour prendre de l’assurance, apprendre à me détacher de la caméra et avoir plus d’aisance et de naturel.
La présence de Charlotte, Bastien et Pierre a aussi beaucoup aidé. J’observais leur façon de jouer car ce sont des vrais comédiens du théâtre et de la télévision. Ils m’ont énormément apporté tout le long du tournage.
.
Un mot justement sur les comédiens qui vous entourent. Charlotte Jamescat et Bastien Gabriel principalement. Comment ont-ils été choisis pour les rôles ?
.
Je connaissais Charlotte que j’avais découvert sur scène et une amitié s’est construite avec l’envie de faire quelque chose ensemble un jour. Quand il a fallu trouver ceux qui allaient donner vie aux personnages elle s’est imposée comme une évidence. C’était elle et personne d’autre.
De là, elle m’a présenté Bastien Gabriel et Pierre Langlois et la aussi c’était évident qu’ils étaient les personnages. J’ai une chance inouïe de les avoir avec moi car ils sont de très grands talents.
.
Sur le plan musical, vous avez remixé il y a peu un titre pour Lara Fabian (Make me yours tonight). C’est un choix plutôt surprenant. Comment un producteur compositeur d’électro se retrouve à remixé une chanson de Lara Fabian ?
.
C’est la maison de disque de Lara qui m’a sollicité. Ils avaient entendu certains de mes titres. Quand une artiste d’une telle envergure vous propose un tel projet il est difficile de le refuser.
.
Y’a-t-il d’autres artistes ou titres que vous aimeriez remixés ?
.
J’adorerais remixer P!nk ou le groupe anglais Hurts. Je viens de finir trois remixes pour un groupe français. Cela devrait sortir pour l’été.
.
Je crois savoir que malgré le fait que vous composiez de l’électro vous ne mixez plus depuis un moment. Malgré tout pourra-t-on profiter de votre musique en live et si oui à quoi ressemblera un live de Tom York alors ?
.
Je ne ressens plus aucun plaisir a mixer en club. Le métier de Dj a tellement changé depuis quelques années. Les gens veulent danser sur ce qu’ils entendent à la radio, ce que je trouve dommage. Il devient très difficile de proposer des choses « inconnues » comme par le passé. On va sur une uniformisation de la musique club.
Cela n’enlève pas l’envie de monter sur scène mais je prend mon temps car j’ai envie de belles choses. De proposer en live des choses scénographiées. De pouvoir transporter mon univers visuel avec moi. Donc cela arrivera forcément mais quand tout sera prêt.
.
Pour finir, quels sont les albums que vous écoutez actuellement ?
.
Les albums qui tournent chez moi et dans mon Ipod sont ceux de Sia, Madonna, Angelika Dusk et un best of de Cerrone.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos du rédacteur

Associé et Fondateur actumedias.fr

Rédiger une réponse