dimanche, février 28, 2021
ActuMédias.fr | Webzine 100%  culturel & musique  Chroniques et Interviews !

Apple Jelly chante la fin du monde avec Leaving 2020

APPLE JELLY / Leaving 2020 [ALTERNATIVE VIDEO]

Apple Jelly est de retour avec une vidéo alternative, Leaving 2020, un résumé de notre monde bouleversé par l’épidémie Covid.

Apple Jelly évoque notre époque avec le clip de Leaving 2020. Le titre est extrait de l’album de post-punk Die, Motherfucker ! Die ! qui a vu le groupe lyonnais revenir sur le devant de la scène après une longue éclipse.

Le groupe lyonnais Apple Jelly, alias BEnn (auteur, chanteur), SLip (compositeur, graphisme), accompagné par Fat Kick Joe, le batteur d’origine de la formation, ont réussi à revenir sur le devant de la scène. Enregistré en 2013, joué en live pendant plusieurs années, « Die, Motherfucker ! Die !!! » a ainsi attendu sept ans pour être remis au goût du jour par Bruno Preynat, et officiellement présenté à son public. Dans cet hommage au cinéaste américain Russ Meyer, la formation lyonnaise assume pleinement non seulement son goût pour l’insurrection artistique, mais aussi la diversité de ses nombreuses et fameuses références musicales.

« Leaving 2012 » fait référence au calendrier Maya. Décembre 2012 aurait dû voir la fin de ce monde. La date fatidique étant passée, au vu des évènements que nous vivons depuis la pandémie, il nous apparut comme une évidence de rebaptiser le titre « Leaving 2020 », convaincus que l’année passée est bien celle de la fin du monde tel que nous l’avons connu. Sans parler véritablement de clip, nous voulions juste illustrer le titre avec des images montrant le groupe en pleine errance, entrecoupées de ce qu’on pourrait qualifier de stigmates d’une civilisation à bout de souffle. Après la vidéo live de « Money Me » au Purple Sheep Studio, Simon Chauffray a réalisé la vidéo. Apple Jelly

Voici le clip d’APPLE JELLY / Leaving 2020 [ALTERNATIVE VIDEO] :

APPLE JELLY / Leaving 2020 [ALTERNATIVE VIDEO]

Le groupe lyonnais avait disparu des radars, mis à part la parenthèse Oh Boy ! en 2016. Il revient en grande forme avec ce disque au départ enregistré en 2013, et relifté aujourd’hui par Bruno Preynat pour le faire sonner plus actuel que jamais. Apple Jelly est composé de BEnn auteur et chanteur, SLip, musique et graphisme, rejoints par Fat Kick Joe, le batteur d’origine de la formation.

Entre disco et indie rock, Apple Jelly aime ne pas choisir et le prouve avec Die, Motherfucker, Die !!! single irradiant, porté par des références assumées à Hot Chip et LCD Soundsystem.

lien digital

Apple Jelly, Die, MotherFucker ! Die
Apple Jelly, Die, MotherFucker ! Die

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos du rédacteur

Rédiger une réponse