ActuMédias.fr | Webzine 100%  culturel & musique  Chroniques et Interviews !

Et si une fin du monde heureuse vous était chantée par Philippine & Théo ?

A respectivement 22 et 20 ans, Philippine et Théo reprennent les années 70. Et comme ils aiment les chemins de traverse, ils ont fait le pari de ne pas s’intéresser qu’aux artistes et refrains majeurs de cette génération. A la place, ils sont allés dénicher les pépites oubliées de cette décennie. Les plus anciens reconnaitront des refrains du passé qui rallumeront de délicieux souvenirs. Les plus jeunes, à coup sûr, en feront leurs refrains fétiches, ne se doutant guère que ces chansons ont l’âge de leurs parents, voire grands-parents. Tiens, cette année, nous fêtons les 50 ans de Mai 68

Philippine et Théo se complètent au point qu’on pourrait les penser frère et sœur, meilleurs amis, ou même âmes sœurs… C’est indéniable, ces deux-là étaient faits pour s’entendre et nous pour les écouter. Entre les plages de l’île Maurice et le port du Havre où Théo et Philippine ont respectivement grandi, il y a un monde. Et pourtant, ces anciens candidats de The Voice se sont (re)trouvés.

Si sur le papier, ce duo pourrait sembler jaillir d’un autre temps, Philippine et Théo sont pourtant totalement ancrés dans la jeunesse d’aujourd’hui, décomplexés et ultra connectés. Multi-instrumentistes et auteurs/compositeurs également.

Découvrez leur PREMIER SINGLE « Pour la fin du monde », de Gérard Palaprat : https://smart.lnk.to/PourLaFinDuMonde

Philippine et Théo seront en première partie de Patrick Fiori notamment le 27 mai à Paris (L’Olympia) et le 2 juin à Marseille (Le Silo)

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos du rédacteur

Rédiger une réponse